Click Here for English Site

Nouveau plan d'action pour l'hébergement longue durée (CHSLD)

Le gouvernement du Québec (Ministère de la santé et des services sociaux) a publié un nouveau plan d'action à l'hébergement des aînés en Centres d’hébergement longue durée (CHSLD). Ce programme propose des changements pour offrir aux aînés une meilleure qualité de vie en hébergement longue durée (CHSLD). Le Centre Montessori Alzheimer n’est pas étonné de constater que plusieurs de ses enseignements novateurs sont désormais proposés comme étant des solutions concrètes. C'est donc un changement que l’on félicite et encourage. Pour mettre en pratique ces demandes, nos spécialistes de la méthode Montessori pour aînés sont donc, plus que jamais, prêts à participer à la création de milieux de vie pour aînés mieux pensés!

Les objectifs du nouveau plan d'action pour l'hébergement de longue durée (CHSLD)

Des objectifs clairs ont été établis par le Ministère de la santé et des services sociaux. Leur but ultime est d'assurer le mieux-être de la personne hébergée en placant celle-ci au centre de la démarche. Des actions permettront de mettre en place ces changements pour offrir:

- Une réponse mieux adaptée aux besoins spécifiques des personnes hébergées ;

- Un réel partenariat entre la personne hébergée, ses proches et les prestataires de services ;

- Une organisation du travail qui optimise les compétences de chacun et favorise l’interdisciplinarité

- Des milieux de vie et de soins personnalisés et adaptés ;

- Des milieux d’hébergement intégrés au sein d’une communauté engagée.

L’intégration et l'implication du résident pour améliorer la qualité de vie de l’aîné aux valeurs Montessori

Le CHSLD, n’est pas qu’un milieu de soins, c’est avant tout un milieu de vie pour les aînés. Le personnel ne traite pas des patients, il est plutôt participant actif à la vie communautaire de plusieurs aînés. C’est pourquoi il devient primordial de créer des milieux de vie pour aînés plus chaleureux et humains. Des endroits axés sur le maintien des capacités par des activités quotidiennes régulières. Ce nouveau plan d'action pour l'hébergement longue durée (CHSLD) propose donc une meilleure intégration du résident. Un aîné qui s’installe dans un CHSLD devrait rapidement être mis au courant des droits des résidents, des services disponibles, du rôle et des coordonnées du comité des usagers, commissaire aux plaintes et qualité des services. L’aîné et ses proches devraient aussi pouvoir comprendre rapidement la procédure d’examen des plaintes et le formulaire pour porter plainte. Dès son arrivée, l'aîné n'est pas «placé» comme un vulgaire objet, mais bien un nouveau membre actif de son nouvel environnement. Il peut participer à des activités, construire des relations sociales et s'accomplir.

La création de maisons des aînés (MDA) et les maisons alternatives (MA) dans le plan d'action pour les aînés

Enfin! Le mot maison. Vieillir n'est pas synonyme de perdre l'envie de s'épanouir et de bien vivre. Vieillir ne devrait pas non plus être signe de la perte de contrôle sur son existence. La création de maisons des aînés (MDA) et de maisons alternatives (MA) permettra d'offrir des milieux de vie plus personnalisés aux besoins de ses résidents. L'essence même de ces maisons vise une connaissance approfondie des personnes qui y habitent, ainsi que leur histoire de vie pour mieux les accompagner dans le présent et planifier leur futur.

S’intéresser au passé de l’aîné et respecter le résident dans le nouveau plan d'action pour l'hébergement longue durée

Lors de l'arrivée d'un nouveau résident, un formulaire «Histoire de vie» devrait être proposé et complété avec l'aîné afin de connaître l’histoire du résident. Une intention saluée par le Centre Montessori Alzheimer qui apprenait déjà à ses adeptes de s’impliquer dans le passé de l’aîné. Comprendre l’aîné permet aussi de diminuer les tensions et mieux agir lors de situations de crise. En renforçant et en maintenant une attitude réconfortante et sécurisante, mais aussi en offrant des signes d’attention, de compassion et d’empathie, le lien avec les aînés en CHSLD sera meilleur. Au Centre Montessori Alzheimer, c'est ce qu'on encourage depuis si longtemps avec les soins relationnels des aînés. Le plan d'action pour l'hébergement longue durée créé par le gouvernement du Québec propose aussi de s’intéresser activement aux résidents. Une évidence pour les professionnels Montessori, mais qui semble tout de même nécessité un rappel pour favoriser le bien-être quotidien des aînés qui vivent en CHSLD. Le respect est aussi de mise, surtout lorsqu’il vient le temps d’accompagner un aîné. Le personnel doit s’adapter personnellement aux résidents afin de respecter les habitudes de vie de l'aîné et respecter le rythme de celui-ci. Rapidement, la mise en place de cet accompagnement plus personnalisé permettra à l'aîné de conserver certains aptitudes cognitives. Ça ne vous rappelle pas le principe enseigné par Montessori de «Ne pas faire à la place de, mais plutôt accompagner à…»?

Ce nouveau plan d'action pour CHSLD aux valeurs Montessori est définitivement un pas en avant. Bien que ce soit désormais clair sur papier, il reste beaucoup de travail à faire pour changer les mentalités et habitudes en milieux de vie pour aîné. Le Centre Montessori Alzheimer est disponible, plus que jamais, pour enseigner, accompagner et guider les résidences pour aînés, gestionnaires et professionnels de la santé vers cette transition. Des formations Montessori pour aînés sont offertes individuellement aux professionnels de la santé ou encore lors d'une formation Montessori de groupe dans les milieux de vie.